Flotte automobile, et si on passait à l’autopartage ?

Une alternative idéale aux véhicules peu utilisés ? Les explications dans cette article !

Avec 23,8 millions d’utilisateurs dans le monde en 2017, l’autopartage intéresse les particuliers, urbains, certes, mais également les entreprises. Si l’on définit l’autopartage par la mise en commun d’une flotte de véhicules au profit d’abonnés, derrière cette définition il s’agit d’un principe très simple : disposer d’une voiture le temps d’un déplacement occasionnel. Cette alternative idéale aux véhicules peu utilisés est une formule qui séduit de plus en plus de collaborateurs des entreprises et gestionnaires de flottes qui deviennent de véritables gestionnaires de mobilité. Explications…

On connaît les formules de « Car Sharing » classiques qui permettent aux particuliers de disposer d’un véhicule lorsqu’ils en ont besoin, sans avoir à se préoccuper des soucis d’assurance, d’entretien ou de stationnement, mais l’on sait moins que cette formule existe aussi pour les flottes de véhicules professionnels. Il est vrai qu’il s’agit d’un marché encore naissant mais ses perspectives de croissance sont particulièrement intéressantes et pourraient s’intensifier dans les années à venir. En effet, alors que le marché de l’autopartage en entreprise regroupait environ 35 000 véhicules à fin 2017, il devrait quadrupler d’ici 2022 pour atteindre environ 136 000 véhicules !

Une demande des collaborateurs

Si de nombreuses entreprises disposent de « pool » de véhicules mis à disposition de leurs collaborateurs pour leurs besoins professionnels durant leur journée de travail, afin de rationaliser leurs déplacements professionnels, d’autres ont fait le choix d’ouvrir ce service pour les déplacements personnels. Ainsi, une partie des véhicules du pool peut être proposée aux collaborateurs éligibles à un véhicule de fonction mais qui préfèrent une « car allowance » plutôt qu’un véhicule qu’ils n’utiliseraient que peu. Une offre qui séduit de plus en plus de collaborateurs et qui est parfaitement en phase avec les contraintes actuelles de mobilité et de maîtrise des coûts : embouteillages grandissants, stationnement de plus en plus difficile, recours systématique aux taxi/VTC coûteux pour les entreprises.

Les nouvelles technologies, outils de développement du « free floating »

Permettant de mettre plus facilement en place les outils de partage de véhicules, c’est grâce au développement des nouvelles technologies, et en particulier les nouvelles technologies embarquées que la mise en place de flottes automobiles partagées est aujourd’hui permise. Avec l’aide des plateformes logicielles, la gestion des flottes en autopartage est plus simple et permet le développement du « free floating », un nouveau modèle qui permet de prendre et déposer une voiture n’importe où dans une zone autorisée et non plus uniquement à un endroit précis. Plus souple, le free floating promet une mobilité plus flexible et sans contrainte, que ce soit pour l’utilisateur qui peut trouver instantanément une voiture disponible à proximité où pour l’opérateur d’autopartage, puisqu’il n’y pas plus de dépense d’infrastructures. Selon le cabinet d’études Berg Insight, spécialiste de la communication Machine-to-Machine (M2M), le free floating représenterait à ce jour près de 40 000 véhicules (soit 19% du parc) et devrait atteindre 102 000 véhicules d’ici 2022, principalement en Europe et en Amérique du Nord.

Grâce aux outils de gestions, aux logiciels et aux applications qui sont des aides précieuses dans l’analyse et le suivi de gestion des flottes automobiles, tels que Winflotte, les entreprises peuvent ajuster précisément leurs besoins et leurs choix de gestion afin de prendre les décisions qui leur correspondent le mieux.

Autres articles

Flottes auto, place à l’électrification !

Les véhicules électriques représentent 1,2 % du marché automobile. Enjeux d’avenir et potentiel de croissance sont donc au rendez-vous !

Permis de conduire : Conducteurs et entreprises, vos droits et devoirs

Quelle gestion adopter afin d’être dans le respect de la loi ?

Données : Droits d’accès et d’utilisation, ce que le RGPD change pour les gestionnaires de flotte

Celles-ci doivent-elles faire l’objet de déclaration ? sont-elles très encadrées par la réglementation ? On répond à vos question !

L’éco-conduite est-elle véritablement un levier d’optimisation de mon TCO

Pour une entreprise, baisser les dépenses liées à une flotte de véhicules est un défi majeur pour lequel les conducteurs ont un rôle primordial à jouer.

Risques routiers, prévenir et agir

Les accidents de la route seraient la première cause de décès au travail ! Pour autant, les risques routiers ne sont pas une fatalité…

Flotte automobile, et si on passait à l’autopartage ?

Une alternative idéale aux véhicules peu utilisés ? Les explications dans cette article !

Prestations pneumatiques : loueurs ou pneumaticiens en direct, calculer la rentabilité de chacune des solutions

A défaut de pouvoir maîtriser la consommation, il est donc nécessaire de sécuriser de bonnes pratiques d’approvisionnement en amont.

Consommation, adhérence et bruit, comprenez-vous les étiquettes de vos pneus ?

Trois critères sont évalués sur celle-ci, valorisant (ou non) leur caractère écologique. Faisons le point afin d’y voir plus clair…

Réseaux classiques ou pneumaticiens en ligne ? Etat des lieux des acteurs innovants.

Où les acheter ? En ligne ou en réseau classique ? Tentons de répondre à ces questions…

Boite à outils d’experts : décrypter une photo expertise et une facture de remise en état

Photo expertise, et facture de remise en état : les comprendre pour pouvoir les contester.
Question 1
Puis-je créer plusieurs comptes utilisateurs ? Existe-t-il des profils différents selon le type d’utilisateur ?
Oui. Winflotte peut être paramétré pour que chaque utilisateur puisse avoir accès : Soit à la totalité du parc ou à une partie (une filiale, une région, un service, etc.) Soit à l’ensemble des fonctionnalités ou une partie (la gestion des contraventions, l’auto partage, etc.)
Question 2
Quel est le rôle de l’administrateur ?
L’administrateur attribue les droits de chaque utilisateur du logiciel.
Question 3
Est-ce que le logiciel peut gérer tout type de véhicules ?
Winflotte permet de gérer tous les véhicules et matériels (engins, poids lourds, chariots élévateurs, autolaveuses, bennes, etc.)
Question 4
Une formation est-elle nécessaire pour utiliser le logiciel ?
Bien que notre logiciel soit intuitif, notre offre inclut une formation à l’ensemble des fonctionnalités avec remise des manuels utilisateurs.
Question 5
Comment se déroulent les formations ? Les formations peuvent-elles faire l’objet d’une convention afin d’être prises par mon OPCO ?
Au cours de la formation, nous abordons une partie théorique et une partie pratique de gestion adaptée à la typologie de votre parc. Nous sommes agréés organisme de formation et pouvons vous transmettre les documents nécessaires à votre demande de prise en charge OPCO.
Question 6
Puis-je exporter les données enregistrées ?
Oui tout est exportable sous Excel.
Question 7
WinFlotte gère t-il la sécurité et la confidentialité des données ?
Oui, la société est en conformité avec la règlementation RGPD et l’ensemble des données est hébergé et sauvegardé en France.
Question 8
WinFlotte peut-il s’interfacer avec ma comptabilité, mon ERP ?
Oui, Winflotte peut complètement s’intégrer à votre système d’information.
Question 9
La maintenance est-elle comprise dans l’abonnement ? et que comprend-elle ?
Oui. La maintenance comprend le support utilisateur, la maintenance corrective, les évolutions prévues dans le cadre de la roadmap produit.
Question 10
Disposez-vous d’un support utilisateur ?
Oui. Notre support est composé d’experts métier et d’experts technique à même de répondre à l’ensemble de vos questions. Le support est disponible de 9h00 à 18h00 les jours ouvrés.

Connectez-vous
pour accéder
au logiciel

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur
sadipscing elitr, sed diam nonumy.