Flottes auto, place à l’électrification !

Les véhicules électriques représentent 1,2 % du marché automobile. Enjeux d’avenir et potentiel de croissance sont donc au rendez-vous !

Selon un rapport récent, les ventes de véhicules électriques pourraient atteindre 25 millions d’unités d’ici 2025, et peser 22,4 % des ventes totales du marché automobile. Il reste pourtant du chemin à parcourir en France puisque en 2017, avec 31 000 nouvelles immatriculations, les véhicules électriques représentent 1,2 % du marché automobile. Enjeux d’avenir et potentiel de croissance sont donc au rendez-vous !

Réduire son empreinte carbone, baisser ses coûts. L’objectif est environnemental, certes, mais également économique et de plus en plus de  responsables de flottes automobile prennent conscience de la nécessité de rendre leur parc davantage éco-responsable et de passer aux véhicules électriques.

+ 39 % de véhicules électriques dans les flottes

DE plus en plus d’entreprises Une tendance qui semble bien enclenchée. En effet, selon l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE), les immatriculations de véhicules électriques en entreprise ont affiché une croissance de + 39,6 % sur les cinq premiers mois de 2018 par rapport à 2017, avec 5 603 VP et VUL électriques immatriculés. Mais si la part de marché de l’électrique est en forte hausse : à 1,7 % en 2018 contre  1,47 % en 2017 et 0,97 % en 2016, elle reste néanmoins encore faible. Les véhicules hybrides quant à eux affichent une très bonne progression avec en moyenne + 48,4% et même + 62,8% pour les hybrides rechargeables.

Une fiscalité incitative

D’autant qu’avec un bonus réservé aux véhicules électriques et hybrides destiné à alléger le coût d’achat de véhicules propres, les flottes automobiles électriques bénéficient en France d’une fiscalité avantageuse et très incitative.

Motiver les conducteurs

Pour autant, les véhicules électriques ne s’adressent pas à tous les salariés. S’ils sont idéals pour les courtes distances, les rendez-vous proches et les distances domicile-travail, ils ne conviennent par exemple pas à l’utilisation intensive qui peut en être faite par exemple par les commerciaux qui parcourent plusieurs dizaines de milliers de kilomètres par an. Et certains salariés continuent à préférer les véhicules de fonction thermiques, plus polluants certes mais plus pratiques car plus autonomes et permettant de parcourir de plus grandes distances. Pourtant, la plupart du temps, une fois les premières réticences  surmontées, les conducteurs reconnaissent unanimement le confort de conduite de ces véhicules.

Une conduite plus apaisée

Afin d’optimiser l’autonomie des véhicules électriques, les conducteurs doivent apprendre à davantage anticiper. Ils sont naturellement poussés à adopter une conduite plus « zen » avec moins d’à-coups, moins d’agressivité, qui anticipe les freinages avant un virage, un carrefour, ou un embouteillage. Une pratique qui se rapproche des règles de l’éco-conduite et favorise les comportement vertueux des conducteurs.

Électrique  + autopartage, le bon duo

Mais pour les plus réticents, afin de les motiver à passer à l’électriques, certaines entreprises proposent à leurs salariés ayant opté pour un véhicules de fonction électrique de bénéficier pour leurs longs trajets (lors de leurs vacances par exemple) du prêt d’un véhicule thermique. Il peut s’agir de mettre à leur disposition un véhicule du pool, voire un véhicule de Location Courte Durée.

WinFlotte Consulting accompagne ses clients sur tous les projets de Green Mobility afin d’en étudier la rentabilité et faire de votre transition énergétique une réussite.

Autres articles

Flottes auto, place à l’électrification !

Les véhicules électriques représentent 1,2 % du marché automobile. Enjeux d’avenir et potentiel de croissance sont donc au rendez-vous !

Permis de conduire : Conducteurs et entreprises, vos droits et devoirs

Quelle gestion adopter afin d’être dans le respect de la loi ?

Données : Droits d’accès et d’utilisation, ce que le RGPD change pour les gestionnaires de flotte

Celles-ci doivent-elles faire l’objet de déclaration ? sont-elles très encadrées par la réglementation ? On répond à vos question !

L’éco-conduite est-elle véritablement un levier d’optimisation de mon TCO

Pour une entreprise, baisser les dépenses liées à une flotte de véhicules est un défi majeur pour lequel les conducteurs ont un rôle primordial à jouer.

Risques routiers, prévenir et agir

Les accidents de la route seraient la première cause de décès au travail ! Pour autant, les risques routiers ne sont pas une fatalité…

Flotte automobile, et si on passait à l’autopartage ?

Une alternative idéale aux véhicules peu utilisés ? Les explications dans cette article !

Prestations pneumatiques : loueurs ou pneumaticiens en direct, calculer la rentabilité de chacune des solutions

A défaut de pouvoir maîtriser la consommation, il est donc nécessaire de sécuriser de bonnes pratiques d’approvisionnement en amont.

Consommation, adhérence et bruit, comprenez-vous les étiquettes de vos pneus ?

Trois critères sont évalués sur celle-ci, valorisant (ou non) leur caractère écologique. Faisons le point afin d’y voir plus clair…

Réseaux classiques ou pneumaticiens en ligne ? Etat des lieux des acteurs innovants.

Où les acheter ? En ligne ou en réseau classique ? Tentons de répondre à ces questions…

Boite à outils d’experts : décrypter une photo expertise et une facture de remise en état

Photo expertise, et facture de remise en état : les comprendre pour pouvoir les contester.
Question 1
Puis-je créer plusieurs comptes utilisateurs ? Existe-t-il des profils différents selon le type d’utilisateur ?
Oui. Winflotte peut être paramétré pour que chaque utilisateur puisse avoir accès : Soit à la totalité du parc ou à une partie (une filiale, une région, un service, etc.) Soit à l’ensemble des fonctionnalités ou une partie (la gestion des contraventions, l’auto partage, etc.)
Question 2
Quel est le rôle de l’administrateur ?
L’administrateur attribue les droits de chaque utilisateur du logiciel.
Question 3
Est-ce que le logiciel peut gérer tout type de véhicules ?
Winflotte permet de gérer tous les véhicules et matériels (engins, poids lourds, chariots élévateurs, autolaveuses, bennes, etc.)
Question 4
Une formation est-elle nécessaire pour utiliser le logiciel ?
Bien que notre logiciel soit intuitif, notre offre inclut une formation à l’ensemble des fonctionnalités avec remise des manuels utilisateurs.
Question 5
Comment se déroulent les formations ? Les formations peuvent-elles faire l’objet d’une convention afin d’être prises par mon OPCO ?
Au cours de la formation, nous abordons une partie théorique et une partie pratique de gestion adaptée à la typologie de votre parc. Nous sommes agréés organisme de formation et pouvons vous transmettre les documents nécessaires à votre demande de prise en charge OPCO.
Question 6
Puis-je exporter les données enregistrées ?
Oui tout est exportable sous Excel.
Question 7
WinFlotte gère t-il la sécurité et la confidentialité des données ?
Oui, la société est en conformité avec la règlementation RGPD et l’ensemble des données est hébergé et sauvegardé en France.
Question 8
WinFlotte peut-il s’interfacer avec ma comptabilité, mon ERP ?
Oui, Winflotte peut complètement s’intégrer à votre système d’information.
Question 9
La maintenance est-elle comprise dans l’abonnement ? et que comprend-elle ?
Oui. La maintenance comprend le support utilisateur, la maintenance corrective, les évolutions prévues dans le cadre de la roadmap produit.
Question 10
Disposez-vous d’un support utilisateur ?
Oui. Notre support est composé d’experts métier et d’experts technique à même de répondre à l’ensemble de vos questions. Le support est disponible de 9h00 à 18h00 les jours ouvrés.

Connectez-vous
pour accéder
au logiciel

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur
sadipscing elitr, sed diam nonumy.