Permis de conduire : Conducteurs et entreprises, vos droits et devoirs

Quelle gestion adopter afin d’être dans le respect de la loi ?

Lorsqu’une entreprise met à la disposition de ses collaborateurs des véhicules, qu’ils soient utilitaires, de service, en auto-partage ou de fonction, elle doit s’assurer de la validité du permis de conduire de ceux qui les utilisent. Mais quelle gestion adopter afin d’être dans le respect de la loi ?

Lors de l’embauche d’un salarié, l’entreprise, si le poste le justifie, peut mettre en place une procédure de vérification de son permis de conduire. La gestion de la vérification permis de conduire en entreprise concerne tous les collaborateurs susceptibles d’utiliser une voiture, même occasionnellement, dans le cadre de leur activité professionnelle, un véhicule loué ou possédé par l’employeur ou par le collaborateur dans le cas d’indemnités kilométriques. Pour cela, plusieurs options sont envisageables. Il est par exemple possible de demander au salarié une attestation sur l’honneur selon laquelle il est bien en possession d’un permis valide.

Une obligation de sécurité

Cette démarche doit cependant se faire sur la base du volontariat, et sans aucun caractère obligatoire. Mais dans la mesure où le salarié peut voir son permis suspendu par la suite, et dans le cadre de l’obligation de sécurité de l’employeur il est vivement recommandé d’inclure dans le contrat de travail de ses collaborateurs, une clause prévoyant la vérification régulière de la validité du permis de leur permis de conduire. Ainsi, demander à intervalle régulier, une copie du permis de chaque collaborateur concerné, au moins chaque année permet à l’employeur de se prémunir contre tout problème tout en demeurant en conformité réglementaire.

Perte du permis = licenciement

Cependant, si l’employeur est en droit de vérifier la validité du permis de conduire de ses collaborateurs, il n’est en revanche pas autorisé à connaître le nombre de points figurant sur celui-ci. Dans tous les cas, il est recommandé de formaliser l’obligation pour le salarié d’informer immédiatement son employeur en cas de suspension ou retrait de permis. La perte de ce permis pouvant conduire, bien entendu à des mesures telles que le licenciement, le reclassement ou la baisse de rémunération.

Encourager les stages de récupération de points

Afin d’éviter d’en arriver à ce type de situation, il est fortement conseillé aux employeurs d’encourager les salariés à recourir aux stages de récupération de points. Cela peut consister en une participation financière ou à faciliter la disponibilité du collaborateur au moment du stage.

Et en cas de litige ?

En cas d’accident, et si le salarié conduisant un véhicule de société n’était pas en possession d’un permis de conduire valide, l’entreprise peut dégager sa responsabilité si elle est en mesure de prouver que malgré ses démarches elle n’était pas au courant de la situation de son salarié. En effet, la jurisprudence tant à considérer que si l’assureur ne prouve pas que l’employeur avait connaissance de l’interdiction de conduire de son employé, il lui doit garantie. Il est néanmoins de la responsabilité du chef d’entreprise de vérifier auprès de son assureur qu’il est effectivement couvert pour ce risque.

Afin d’accompagner ces clients, les équipes WinFlotte Management ont mis en place des outils de communication avec les conducteurs notamment via la nouvelle application smartphone.

Autres articles

Flottes auto, place à l’électrification !

Les véhicules électriques représentent 1,2 % du marché automobile. Enjeux d’avenir et potentiel de croissance sont donc au rendez-vous !

Permis de conduire : Conducteurs et entreprises, vos droits et devoirs

Quelle gestion adopter afin d’être dans le respect de la loi ?

Données : Droits d’accès et d’utilisation, ce que le RGPD change pour les gestionnaires de flotte

Celles-ci doivent-elles faire l’objet de déclaration ? sont-elles très encadrées par la réglementation ? On répond à vos question !

L’éco-conduite est-elle véritablement un levier d’optimisation de mon TCO

Pour une entreprise, baisser les dépenses liées à une flotte de véhicules est un défi majeur pour lequel les conducteurs ont un rôle primordial à jouer.

Risques routiers, prévenir et agir

Les accidents de la route seraient la première cause de décès au travail ! Pour autant, les risques routiers ne sont pas une fatalité…

Flotte automobile, et si on passait à l’autopartage ?

Une alternative idéale aux véhicules peu utilisés ? Les explications dans cette article !

Prestations pneumatiques : loueurs ou pneumaticiens en direct, calculer la rentabilité de chacune des solutions

A défaut de pouvoir maîtriser la consommation, il est donc nécessaire de sécuriser de bonnes pratiques d’approvisionnement en amont.

Consommation, adhérence et bruit, comprenez-vous les étiquettes de vos pneus ?

Trois critères sont évalués sur celle-ci, valorisant (ou non) leur caractère écologique. Faisons le point afin d’y voir plus clair…

Réseaux classiques ou pneumaticiens en ligne ? Etat des lieux des acteurs innovants.

Où les acheter ? En ligne ou en réseau classique ? Tentons de répondre à ces questions…

Boite à outils d’experts : décrypter une photo expertise et une facture de remise en état

Photo expertise, et facture de remise en état : les comprendre pour pouvoir les contester.
Question 1
Puis-je créer plusieurs comptes utilisateurs ? Existe-t-il des profils différents selon le type d’utilisateur ?
Oui. Winflotte peut être paramétré pour que chaque utilisateur puisse avoir accès : Soit à la totalité du parc ou à une partie (une filiale, une région, un service, etc.) Soit à l’ensemble des fonctionnalités ou une partie (la gestion des contraventions, l’auto partage, etc.)
Question 2
Quel est le rôle de l’administrateur ?
L’administrateur attribue les droits de chaque utilisateur du logiciel.
Question 3
Est-ce que le logiciel peut gérer tout type de véhicules ?
Winflotte permet de gérer tous les véhicules et matériels (engins, poids lourds, chariots élévateurs, autolaveuses, bennes, etc.)
Question 4
Une formation est-elle nécessaire pour utiliser le logiciel ?
Bien que notre logiciel soit intuitif, notre offre inclut une formation à l’ensemble des fonctionnalités avec remise des manuels utilisateurs.
Question 5
Comment se déroulent les formations ? Les formations peuvent-elles faire l’objet d’une convention afin d’être prises par mon OPCO ?
Au cours de la formation, nous abordons une partie théorique et une partie pratique de gestion adaptée à la typologie de votre parc. Nous sommes agréés organisme de formation et pouvons vous transmettre les documents nécessaires à votre demande de prise en charge OPCO.
Question 6
Puis-je exporter les données enregistrées ?
Oui tout est exportable sous Excel.
Question 7
WinFlotte gère t-il la sécurité et la confidentialité des données ?
Oui, la société est en conformité avec la règlementation RGPD et l’ensemble des données est hébergé et sauvegardé en France.
Question 8
WinFlotte peut-il s’interfacer avec ma comptabilité, mon ERP ?
Oui, Winflotte peut complètement s’intégrer à votre système d’information.
Question 9
La maintenance est-elle comprise dans l’abonnement ? et que comprend-elle ?
Oui. La maintenance comprend le support utilisateur, la maintenance corrective, les évolutions prévues dans le cadre de la roadmap produit.
Question 10
Disposez-vous d’un support utilisateur ?
Oui. Notre support est composé d’experts métier et d’experts technique à même de répondre à l’ensemble de vos questions. Le support est disponible de 9h00 à 18h00 les jours ouvrés.

Connectez-vous
pour accéder
au logiciel

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur
sadipscing elitr, sed diam nonumy.